cartographierechercheplan du siteaccueil
Situation géographique

Prix Eco-Maires Outre Mer Durables 2014

La CINOR récompensée à l'Assemblée Nationale


Créé en 2011 dans le cadre de l’Année des Outre-mer français, le concours « Les Outre-mer Durables » a pour ambition de mettre en lumière les initiatives exemplaires des collectivités ultramarines en matière de politique environnementale et de développement durable.


L'équipe d'animateurs du Grand Prado : (de gauche à droite) Sidney Julienne, Sylvain Vélia, Ludivine Boyer, Farahnaz Dindar.

Dossier de presse Outre Mer Durables
 
Imprimer l'article Suggérer cet article à un ami



Les lauréats ont été récompensés lors de la cérémonie nationale de remise des prix des Trophées Eco Actions le 18 décembre à l'Assemblée nationale. Cérémonie présideée par Claude Bartolone, Président de l'Assemblée nationale et Madame George Pau Langevin, Ministre des Outre-mer.

« Si certains voient encore dans les Outre-Mers, une somme de spécificités ou de difficultés particulières : à l’ADEME, nous les voyons avant tout comme des territoires d’expérimentation, déjà en marche vers la transition énergétique et écologique, comme en atteste la qualité des dossiers présentés. » a assuré Bruno Lechevin lors de la cérémonie nationale de remise des prix des Trophées Eco Actions qui s’est déroulée jeudi 18 décembre à l’Hôtel de Lassay de l’Assemblée nationale.

Le 1er prix ex-aequo est attribué à la Communauté Intercommunale du nord de la Réunion pour son programme Les Eco-Quizz CINOR qui intervient dans les écoles, les commerces et les événementiels divers grâce à des outils numériques, et dont l’objectif est de sensibiliser l’ensemble de la population au développement durable, à la préservation d’un environnement propre et à la préservation de la ressource grâce à des actions ludiques, et la Commune de Morne-à-l’eau en Guadeloupe pour son Programme Stratégique d’éco-développement (PSE) pour la protection et la mise en valeur de la biodiversité et des ressources naturelles locales, la valorisation de la culture, du bâti et des savoir-faire.

Le 2ème prix est attribué à la Commune de Case Pilote en Martinique pour le développement d’une filière d’agriculture BIO. Il s’agit de mettre en place une agriculture biologique par une action de formation de 20 agriculteurs par an, la création d’une zone agricole protégée et l’installation d’une filière commerciale.

Et le 3ème prix à la Commune de Dzaoudzi Labattoir à Mayotte pour sa politique en matière d’environnement et de développement durable. L’île de Petite Terre se distingue par une politique très active sur les sujets environnementaux et s’implique fortement sur les opérations de collecte et plus largement sur la propreté et la salubrité des lieux.


Les outils de la récompense

Le CINOR a mis en place Les Eco-Quizz du Développement durable. Il s’agit de trois principaux outils pour sensibiliser l’ensemble de la population au développement durable, à la préservation d’un environnement propre et à la préservation de la ressource grâce à des actions ludiques. Le Premier outil est un parcours pédagogique intérieur de la Station du Grand Prado qui traite les eaux usées.

Le deuxième outil est l'ECOLOBUS qui agit sur la thématique des déchets. Il s’agit d’un stand itinérant pour les interventions à l’extérieur. Il dispose d’une TV tactile et d’un logiciel permettant l’interactivité d’un personnage (une mascotte virtuelle sous forme de poubelle jaune nommée Eugène).

Le troisième outil est un Quizz sur le Développement Durable, il s’agit d’un jeu interactif qui met en place une compétition entre quatre participants sur Ipad sur des questions diverses.









haut de page


Développement Durable